LA RÉUNION 2016



DE GAUCHE A DROITE

  • Pierre MUR.
  • Dominique LAUSEIG.
  • Serge FONTAINE.
  • Michel AVON.
  • Thierry CHAMBRAY.
  • Rose-Marie MIRAGLIA.
  • Claude LAUSEIG.
  • Jacques MILESI.

Nous sommes partis le 29 septembre puis retour le 17 octobre 2016 par vol direct Marignane - St Denis.

 

Notre guide nous accueille à l'aéroport de St Denis et nous emmène dans le cirque de Salazie à Hell Boug.

De là nous irons jusqu'au belvédère du Trou de Fer en traversant la magnifique forêt primaire de Bélouve. 

Le 4ème jour, nous changeons de cirque et nous passons dans celui de Mafate.

Dans ce cirque il n'y a pas de route tout se fait donc à pied ou ... en hélico.

Nous allons y rester quelques jours pour en sortir qu'à la mi-journée du 8ème jour.

Le relief est très marqué, ce sont des cirques d'effondrement alors ça monte vite et ça descend rapidement en utilisant souvent des marches d'escaliers dont les hauteurs sont parfois surprenantes.

Dans ce cirque il y a des pitons très élancés, entourés par des gorges ou plutôt des entailles très profondes creusées par les cours d'eau mais très peu de ponts, très peu de passerelles, il faut monter puis descendre sans arrêt, rien de plat, de plus nous sommes cernés par des barres rocheuses qui sont ici appelées des "remparts" et le terme est bien choisi.

Nous passons dans des petits villages appelés "ilets" aux noms évocateurs : Grand Place, Cayenne, Les Lataniers, Les Orangers, Roche Plate, Les Trois Roches, La Nouvelle (la capitale de Mafate) etc ..... Nous sortons de ce cirque sous la pluie par le col du Taïbit pour rejoindre Cilaos, ville thermale qui est aussi réputée pour la lentille qui est cultivée sur son plateau.

A partir de Cilaos, où nous nous offrons 1 jour de repos, nous montons  au Piton des Neiges quelques 2000m au dessus de nous pour aller assister au lever du soleil depuis le sommet et pour être à l'heure il faudra se lever à 3h00 du matin. Pour terminer nous sommes allés rendre visite au volcan toujours actif : Le Piton de La fournaise.

D'ailleurs sa dernière éruption du mois de septembre 2016, donc très récente, nous a empêchés, par mesure de sécurité, de pénétrer dans l'enclos du volcan.

Nous en avons vu l'essentiel car durant 2 jours nous avons marché dans un autre monde, un monde minéral très particulier, tantôt sableux, tantôt formé de blocs de toutes formes, de toutes tailles, tantôt sur des laves refroidies à l'aspect "peau d'éléphant" mais ici très peu de végétaux.

En se rendant à St Gilles, à notre demande le guide nous fera découvrir ce qu'est un tunnel de lave sous la coulée de 2004.

La lave se refroidit en surface, mais au-dessous elle s'écoule laissant des canaux vides, de véritables grottes dans lesquelles tout est noir (vive les frontales), c'est spécial, c'est à voir.

Pour terminer, 2 jours au bord de l'océan indien pour vivre dans les "bas" comme ils disent.

Ici, pas de bain sans risque : le squale veille, rôde. Il y a bien la barrière de corail qui protège le lagon ainsi qu'un filet métallique mais les fanions rouge ornés d'un requin noir qui flottent sur la plage n'incitent vraiment pas à la baignade.

Alors farniente, marchés, derniers achats, visite d'un aquarium (ne prenons pas de risque), tourisme avant que le guide vienne nous récupérer pour nous emmener à l'aéroport de St Denis.

Le temps a été clément avec nous seulement 2 jours de pluie mais pas très forte, et la température pas très froide dans "les hauts", à part au sommet du Piton des Neiges, était assez chaude dans les profondes vallées ou gorges des cirques ainsi qu'au bord de l'océan.

 

De plus la très bonne ambiance dans le groupe fera que cette belle randonnée restera un très bon souvenir.